Trigger de Schmitt


trigger de schmitt comparateurs à deux seuils


   Principe de fonctionnement d’un trigger de Schmitt :

       Le trigger de Schmitt est un montage aussi appelé bascule à seuils.
Il ne génère pas de signaux mais permet leur mise en forme.
La sortie du trigger ne peut avoir que deux états possibles. Elle passe de l’un  à l’autre pour deux niveaux de la tension d’entrée selon que la variation de tension est croissante ou décroissante.


   1.2) Trigger à base d’amplificateur opérationnel :



   Ce montage ne possède pas de contre-réaction, l'amplificateur opérationnel fonctionne donc en régime de saturation.


Basculement de la tension de sortie : ud = u+ - u- = 0 soit u+ = u-




Chronogrammes :



Determination des instants de commutation:
à la date t=t1 : Ue = ((50/T) x t1 ) - 10 = 4.24    donc t1 = 0.285 T
à la date t=t2 : Ue = ((50/T) x t2 ) + 40 = 4.24   donc t2 = 0.885 T
durée du nivau haut TH = t2 - t1 =0.6 T
rapport cyclique : r = TH / T = 0.6 = 60%

2.2) Trigger à base de circuits intégrés :

       La qualité des signaux à traiter par les circuits logiques est souvent médiocre. Leur forme les rend inexploitable par les circuits intégrés.
      Le trigger permet d’obtenir des créneaux de forme régulière, aisément exploitable.
      Les entrées de nombreux circuits logiques comportent un trigger pour effectuer la mise en forme des signaux qui sont appliqués.
    
     Exemple : CI 7414
      le chronogramme de fonctionnement d’un trigger de Schmitt inverseur.
      Symbole :


Le chronogramme de fonctionnement d’un trigger de Schmitt inverseur :



Caractéristique de transfert du circuit 7414  :                             


                                                                                                                                                             VI : tension d’entrée ;
V: tension de sortie.

  Tant que la tension d’entrée n’a pas atteint le premier seuil de basculement VT- ,
La tension de sortie reste au niveau haut.
   Lorsque la sortie a changé d’état (S=0), la tension d’entrée doit redescendre jusqu’au deuxième seuil VT+  pour provoquer un basculement de la sortie ;
   Les fabricants fournissent, pour un circuit donné, sa caractéristique de transfert.              

Exemple : CI 4093

   CI 4093 est un circuit qui comporte quatre trigger de Schmitt ET-NON à deux entrées.
   Valeurs typiques pour  VDD = 10 V sont : 
                       VT- = 4,2 V  et  VT+  =  5,2 V  º VH = VT+ - VT- = 1 V.